Traduction-Translation

mardi 23 novembre 2010

Guilin - Yangshuo

C'est sous un ciel gris et une température de 21 degrés celcius que nous sommes arrivés à Guilin. Nous avons pris la navette reliant l'aéroport à la gare de bus puisque selon la carte, notre auberge jeunesse est à moins de 500 mètres. L'auberge semble conviviale comme la plupart des autres auberges que nous avons essayés. Nous réservons donc 2 nuits car nous voulons aussi visiter Yangshuo et y passer au moins 2 nuits également. Pour 110 RMB (16.50$) nous avons une chambre avec lit double et salle de bain privée. Nous décidons de visiter le quartier, il se fait tard. Une trentaine de minutes plus tard, il se met à tomber des cordes! Nous nous mettons à l'abri. C'est alors que Thomas apperçois au loin un pickpocket en train de fouiller les poches d'un touriste. Deux minutes plus tard, à moins de 200 mètres, un autre pickpocket juste en face de nous est en train de faire les poches d'un vieux couple marchant collé avec un parapluie en main. Ils ne se rendent compte de rien. Et là, on flippe! C'est quoi cette ville, on croyais que c'était Barcelone qui comptait le plus de voleurs! Enfin, nous retournons à l'auberge de jeunesse trempé comme des lavettes et frustrés de ce que nous avons vu.

Le lendemain matin nous avons décidé d'aller visiter le Reed Flute Cave. Encore une fois, nous y allons de nos propre moyen, c'est-à-dire avec le bus de ville no.3. Un petit trajet qui dure une vingtaine de minute, qui nous fait découvrir la ville et qui nous dépose directement devant le site! L'endroit est exotique; palmier, bamboo, fleurs et bien sûr rempli de rochers en arrière plan... Nous achetons nos billets à 90 RMB chacun pour la visite de la cave. On doit attendre 15 minutes car la visite est guidée... en chinois! On entre enfin dans la grotte... C'est immense mais alors là attention aux yeux sensibles, jeux de lumières des plus kitsh! Bleu, vert, rouge, rose, orange, l'éclairage est partout. Trop c'est comme pas assez mais la formule marche et les chinois aiment ça! La fatigue s'accumule depuis les derniers jours, nous décidons de profiter du reste de la journée pour se balader dans la magnifique forêt qui nous entoure et retournons à l'auberge. Fin de l'histoire!

Aujourd'hui nous avions réservé une croisière sur la Li River. Un incontournable pour se rendre ou revenir de Yangshuo. Un minibus est venu nous chercher à l'auberge ce matin à 9h20. Nous avons fait le tour de la ville pour ramasser d'autres touristes puis le bus nous à débarqué dans le village de Yangdi. Des embarcations en bamboo nous attendaient! La croisière à durée presque 3 heures. Nous avons fait un pique-nique sur la rivière et je peux vous garantir que c'était le meilleur pique-nique de notre vie! Les paysages étaient à couper le souffle, c'est d'ailleurs sur notre parcours que figure le fameux panorama que l'on retrouve sur le billet de 20 Yuans! La croisière s'est terminée à Xinping. Là aussi un bus aka voiturette de golf nous attendait pour nous déposer à la gare. Il a fallu débarquer à quelques reprises lorsqu'il y avait des pentes car nous étions trop nombreux donc trop chargé! Nous avons parcouru le chemin à travers les orangeraies, les poules et autres animaux de la campagne. Ce fût très agréable. Nous sommes arrivés à Yangshuo en fin d'après-midi. La ville est très touristique mais possède quand même un charme incontournable. Nous quittons la chambre bien décidé à prendre un verre à votre santé dans l'une des nombreuses terrasses qui bordent la rivière ;)

Gros bisous!
Thomas et Geneviève

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Wow, vous me faite rêver, Ge va falloir qu'on aille prendre un verre a ton retour pour que tu me compte tous les détails, je quitte le travaille le 3 décembre, mais en attendant je continue a vous lire et à voyager avec vous. Merci de partager ça.
Patricia

Jean-Philippe a dit…

Je crois que vos efforts pour vous sortir de votre zone de confort sont louables. La croissance n’est jamais sans peines. Gardez le sourire!

Genevieve et Thomas a dit…

Effectivement JP, nous sommes à des kilomètres de notre confort! C'est bien de sortir (temporairement) des sentiers battus! Je pense que ce n'est rien comparativement à ce qui nous attends en Thaîlande et encore moins en terre indonésienne! On garde le sourire bien entendu ;)